( 7 mai, 2020 )

Ufologie 26: 2 novembre 1953 Kinross

Chers lecteurs, chères lectrices ;

Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoigner.

Aujourd’hui, je vais vous parlez d’ufologie.

23 novembre 1953 Moncla WilsonLe thème que j’ai choisi est l’affaire Kinross le 23 novembre 1953.

Peut-être que la date du 23 novembre 1953, sur l’affaire Kinross vous rappelle une histoire, tout comme l’effroyable incident de Thomas Mantell ( voir ufologie 5 et 6).

Mais contrairement à l’incident de Mantell, l’incident de Kinross a suscité une couverture médiatique qui malheureusement n’a jamais été expliqué de manière satisfaisante.

Tout commence le 23 novembre 1953 ou un objet volant à plus de 1000 km/h est repéré au-dessus des Grands Lacs à la frontière canadienne par les radars de l’US Air Force, plus précisément sur le canal de Sault-Saint-Marie ( ou Soo canal ) en Ontario entre la frontière du Canada et les Etats-Unis.

Que la station de la base aérienne de Kinross dans l’Etat du Michigan envoie un avion de chasse F-89C Scorpion pour intercepter l’objet volant non identifié.

Sauf que les deux pilotes de l’avion, le premier-lieutenant Felix Eugene Moncla Jr. Et le sous-lieutenant Robert L.Wilson agissant comme opérateur radar du Scorpion rattrape l’objet à 2500 mètres d’altitude, puis disparaît des écrans, tandis que l’ovni s’éloigne à grande vitesse.

Mais l’avion et les deux pilotes Moncla et Wilson ne seront jamais retrouvés.

Pour les enquêteurs, ils déclareront que l’objet était un C-47 canadien et que l’avion s’était écrasé dans le Lac Supérieur, mais les Canadien démentiront ces allégations.

On dira aussi que Moncla pouvait avoir la possibilité d’avoir des attaques de vertige et qu’il aurait eu un à ce moment pour ensuite s’écraser dans le lac.

Mais une autre hypothèse, signale que l’avion ayant rapproché l’intrus suite à l’information sur le radar aurait fusionné avec l’ovni, avant qu’il ne continue sa trajectoire pour ensuite disparaître.

On raconte également qu’en 1968, près de la rive du lac on retrouve des pièces d’avion pouvant peut-être provenir du Scorpion disparu, mais les pièces ne furent jamais publiée et le gouvernement canadien déclare qu’elles n’ont aucune trace de la découverte.

Aujourd’hui, nous n’avons toujours pas plus d’explications sur l’incident intervenu le 23 novembre 1953 et surtout nous n’avons toujours pas retrouver l’avion et les deux pilotes du Scorpion Moncla et Wilson.

Cordialement votre admin.

Spirituellement votre.

12345...28
« Page Précédente  Page Suivante »
|