( 15 avril, 2019 )

Superstition 9:Le chat noir

Chers lecteurs, chères lectrices ;

Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoigner.

chat noir 1Aujourd’hui, je vais vous parlez de superstition.

Le thème que j’ai choisi est la première partie sur le chat noir.

Encore de nos jours, qui n’a jamais prononcé ou entendu dire que voir un chat noir serait considéré comme un mauvais présage, que cette croyance bien qu’anecdotique repose sur des histoires de superstition qui remonte à d’anciens temps et plus particulièrement au Moyen Age, l’époque ou les chats étaient considérés comme maléfiques puisqu’ils côtoyaient les sorcières et le diable.

Vous voulez savoir plus sur le chat noir et connaître les significations et pourquoi pas faire ainsi votre propre idée sur les malédictions ou de connaître leurs légendes.

Et bien la superstition du chat noir reste un peu obscure puisque la relation du chat avec l’homme remonte à la préhistoire et qu’on ignore la date de sa domestication.

Au fil des époques ils ont été associés à l’occultisme, le folklore hébraïque et babylonien à des serpents enroulés autour de l’âtre.

Mais en Egypte ont les considèrent comme des dieux et sont traités avec soins et respect, d’ailleurs tuer un chat était passible de peine de mort, de retrouver un chat mort on le momifiait et la famille portait même le deuil.

Pour les Romains le chat était un animal sacré et de ce fait l’introduise en Europe.

Dans d’autres pays le chat est considéré soit de mauvais augure où bien de bon augure.

Mais au moment du christianisme l’église les a associés aux sorcelleries et surtout au diable, ils pensèrent même que c’était des métamorphes, que les sorcières pouvaient se transformer et prendre leurs apparences pour passer inaperçues pour faire le mal.

Ainsi au Moyen Age à l’occasion des fêtes religieuses comme Pâques par exemple ils étaient souvent traqués et brûlés.

Heureusement que dans certains cultures le chat est vénérés et qu’il ne fait pas seulement de porter malheur, mais peut aussi apporter du bonheur.

En Ecosse par exemple le chat noir sous un porche annonce une prospérité à venir, les épouses des marins pêcheurs gardaient un chat noir à la maison persuadées qu’ils les garderaient des périls de la mer quand leurs maris partaient en mer.

Aujourd’hui le chat est domestiqué puisque l’on considère le plus souvent comme un enfant, que nous sommes prêts à les nourrir, les nettoyer, les laisser s’amuser et surtout de les cajoler, comme quoi rien n’ont guère changé depuis les lustres.

On a même inventés quelques expressions comme :

Quand le chat n’est pas là, les souris dansent.

Donner sa langue au chat.

La nuit tous les chats sont gris.

Il faut appeler un chat un chat.

S’entendre comme chien et chat.

Avoir un chat dans la gorge.

Il n’y a pas de quoi fouetté un chat.

Il n’y a pas un chat.

Mais on a aussi les superstitions comme :

Si une personne marche sur la queue d’un chat, on ne pourra pas se marier dans l’année.

Si un chat éternue une fois c’est bon augure, mais si il éternue trois fois c’est un présage de la maladie.

Si un chat abandonne une demeure, c’est qu’un malheur va s’abattre.

Voir la figure d’un chat noir porte chance, mais son postérieur c’est la malchance.

Si vous traversez une route immédiatement après un chat noir, un souhait se réalisera.

Si un chat errant s’établit dans votre demeure, il vous apportera la chance.

Si un chat s’assied dos au feu, c’est le signe d’un orage prochain.

Enfermer un chat dans une armoire est présage de discorde familiale.

Si un chat se passe la patte derrière l’oreille, c’est qu’il pleuvra bientôt.

FIN DE LA PREMIERE PARTIE

Cordialement votre admin.

Spirituellement votre.

1...56789...15
« Page Précédente  Page Suivante »
|