( 27 mai, 2019 )

Superstition:Chat noir 2

Chers lecteurs, chères lectrices ;

Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoigner.

chat noir 1Aujourd’hui, je vais vous parlez de superstition.

Le thème que j’ai choisi est la deuxième partie sur le chat noir.

Comme je l’ai dit encore aujourd’hui on se méfie envers les chats noirs, car dans la culture contemporaine croiser un chat noir porte malheur, mais d’autres y voient des portes bonheurs.

Alors, retraçons ici son histoire et ses origines.

Dans l’ancienne Egypte les chats étaient considérés comme des dieux et traités avec respect. Malgré leurs vénérations la couleur noire était associée pour eux à la mort et au deuil, que les chatons étaient mal vus et signes d’une mauvaise fortune à venir, mais voir un chat traverser le chemin devant soi était de bon augure.

Pourtant le chat était divinisé par les Egyptiens car leurs yeux réfléchissaient la lumière la nuit et symbolisait le pouvoir du dieu Râ le dieu Soleil, étant considérés comme des dieux vivants, ils vivaient dans le temple de la déesse bienfaitrice et protectrice Bastet, les enfants portaient même au cou un médaillon représentant une tête de chat qui les mettaient à l’abri des maux et lorsque un chat d’une maison mourrait ils portaient tous le deuil et l’embaumait.

Pour les romains le chat était sacré et c’est ainsi que le chat se propagea dans toute l’Europe au cours des conquêtes romaines et même les romains arboraient l’effigie de cet animal sur leurs bannières qui symbolisaient ainsi l’indépendance.

Ce n’est qu’au Moyen Age lorsque le christianisme fait son apparition que les chats ont perdus leurs pouvoirs divines et devinrent ainsi une créature maléfique, qu’ils étaient considérées comme l’incarnation du diable et furent associé à la sorcellerie et la magie noire ou des sectes hérétiques offraient des chats noir en sacrifice au diable, que les adeptes du satanismes adoraient les chats pensant être l’incarnation de leur maître Satan.

Sans oublier aussi que les sorcières aimaient s’entourer des chats soit disant pour partager leurs pouvoirs surtout les nuits de sabbats ou autres cérémonies.

Voilà pourquoi l’église persécutait cet animal au même titre que les sorcières car ils pensèrent qu’ils pouvaient être des métamorphes qu’ils pouvaient se transformer et prendre une apparence pour passer inaperçues pour faire le mal.

Cependant malgré que le chat fut détesté, leurs testicules seront utilisés pour une sorte d’élixirs destinés à faire disparaître la douleur, mais surtout à faire fuir les démons.

Ce n’est que des siècles plus tard en l’absence du chat que les vermines prolifèrent dans toutes les villes ce qui permit ainsi la prolifération de vastes épidémies comme la peste que le chat fut de nouveau accueillit par l’homme.

Heureusement dans le monde le chat noir n’est pas reconnu comme un être maléfique, mais comme un porte bonheur malgré leurs nombreuses superstitions sur le chat noir.

Les marins pensèrent qu’un chat noir sur le pont d’un bateau permettait au vent de se lever et de faire avancer le bateau.

Dans certains pays le chat noir apporte la prospérité, la bénédiction à un mariage, de bonnes récoltes et contribuent même parfois à la réussite.

Mais les superstitions reste ancré parfois dans certains lieux comme en Allemagne qui raconte qu’un chat qui se lave les oreilles annonce l’arrivée prochaine de visiteurs ; en Angleterre un chat qui dort ramassé sur ses pattes est signe d’un hiver rigoureux ; au Cambodge une chat tricolore dans un foyer y garantit le bonheur ; en Ecosse un chat noir errant venant se réfugier sur le porche apporte la prospérité dans la maison ; aux USA un chat blanc en rêve est le signe imminent de la chance ; en France un chat noir qui traverse la rue devant vous annonce un malheur et lorsque l’on traverse un cours d’eau avec un chat dans les bras cela éloigne la chance ou un chat errant qui élit domicile dans un foyer apporte la félicité ; en Irlande celui qui tue un chat noir aura 17 ans de malheur ; en Italie un chat qui éternue assure la chance à ceux qui l’ont entendu, au Brésil le chat noir sont appréciés en vertu de leur pouvoir de protection ; au Pérou le chat passe pour un messager céleste ; en Belgique un chaton noir est très bénéfique mais le donner peu attirer des ennuis ; au Pays Bas si on demande un chaton à un voisin et que celui-ci donne un noir c’est le bonheur dans la maison.

Et vous, vous en pensez quoi des superstitions.

Cordialement votre admin.

Spirituellement votre.

12345...11
« Page Précédente  Page Suivante »
|