( 24 octobre, 2019 )

Superstition 14: Pain

Chers lecteurs, chères lectrices ;

Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoignez.

Aujourd’hui, je vais vous parler de superstition.

painLe thème que j’ai choisi est le pain.

Et oui, le pain pour certaines personnes sont sujet parfois de superstition.

Et pourtant, on sait très bien que le pain est le symbole et de nourriture essentielle dans la mémoire de l’être humain, alors le jeter ou le gâcher peut porter malheur.

Vous avez sûrement déjà entendu dire que poser le pain à l’envers porte-malheur, qu’il faut toujours faire une croix sur le pain avant de le manger, de ne jamais jeter le pain, de ne jamais piquer avec une fourchette une miche de pain, etc.

Le pain remonte depuis les temps anciens comme dans le testament ou Dieu fait tomber du ciel du pain aux Hébreux qui traversaient le désert ou dans le nouveau qui transforme le pain et le vin en corps et sang du Christ qui est pour les catholiques le symbole qui mène vers l’Eternel.

En Egypte pour lutter contre la faim Osiris apprend à son peuple à cultiver le blé pour faire de la farine qui donnera du pain.

Au Moyen Age, son absence était liée à la famine, à la détresse et aux révoltes.

Pourtant, le pain est le symbole de l’hospitalité et de bien être qui a même donné de nombreuses expressions comme : bon comme le bon pain ; avoir du pain sur la planche ; ne pas manger de ce pain-là ; gagner son pain à la sueur de son front ; manger son pain blanc ; lui mettre un pain ; enlever le pain de la bouche, lui faire passer le goût du pain, etc.

Dans la tradition Juive, il ne faut jamais consommer du pain frais sans avoir fait une offrande de la première miche à la récolte à venir.

Mais alors quand est-il des superstitions ?

On dit que jeter du pain fait pleurer la Vierge.

Que mettre du pain à l’envers annonce un naufrage dans tous les sens, que déposer le pain en l’envers sur une table attire le diable, la cause c’est que dans l’ancien temps le boulanger gardait un pain destiné au bourreau à l’envers pour qu’il puisse venir le chercher plus tard et pour ne pas le vendre il le retournait ce qui veut dire qu’on invite le bourreau, le mal voir le diable.

Mais pour conjurer le sort du pain retourné ont fait une croix avec la pointe d’un couteau sur l’envers du pain avant de le distribuer.

De couper le pain sans le rompre blesse le Christ et porte malheur, tout comme oublier de faire le signe de croix sur une miche entame une querelle.

Celui qui distribue des tranches de pains inégaux est des fourbes.

Si maintenant vous jetez un quignon de pain dans votre puits le 1er janvier cela protégera vos récoltes du gel et de la sécheresse.

Que jeter du pain serait que l’on pourrait mourir de faim.

Que lorsque l’on cuit une miche et qu’il se fend sur le dessus annonceraient des funérailles.

Quand le pain s’échappe de vos mains lorsque l’on coupe, on peut s’attendre à des heurts et voir à des dissentiments dans la famille.

Un trou dans le milieu du pain représente un cercueil et annonce la mort d’un proche.

Qu’une tranche de pain beurré et vient à tomber du coter non beurrée annonce une visite.

Jeter des miettes de pain aux oiseaux est un acte de bienveillance.

Laisser brûler un pain porte malheur.

Si maintenant vous portez comme un talisman infaillible un morceau de pain rassis sur vous cela vous protégera de tous les mauvais œil et apportera de la chance.

Cordialement votre admin.

Spirituellement vôtre.

12345...15
« Page Précédente  Page Suivante »
|