( 14 mai, 2020 )

Légendes urbaines 34:Le loyon

Chers lecteurs, chères lectrices ;

Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoigner.

Aujourd’hui, je vais vous parlez de légende urbaine.

loyonLe thème que j’ai choisi sur la légende est le Loyon.

Peut-être que certains d’entre vous et surtout les locaux connaissent l’histoire du fantôme de Maules ou plus simplement le Loyon.

Cette légende urbaine se situe dans la forêt de Maules, qui est une localité de la commune de Sâles, dans le district de la Gruyère, en Suisse.

En effet les habitants connaissent très bien cette histoire entourant la forêt de Maules qui les à terroriser un bon bout de temps dans les années 2000.

Puisqu’il s’agirait d’un être mystérieux marchand dans les bois portant un long manteau militaire et surtout d’un masque à gaz.

Mais pour les locaux de cette région, qu’ils l’auraient surnommé le Loyon, ce mystère semblerait plutôt à un déséquilibré, d’un sans abri, voire même d’un fou qui se serait échappé et se cachant dans la forêt.

Mais pour beaucoup de gens l’existence du Loyon, serait que son histoire resterait sans preuve et donc classée au registre du folklore.

Toutefois, pour d’autres personnes, les rencontres ont souvent lieu le dimanche, mais à chaque fois le loyon passe tranquillement son chemin devant les promeneurs qui sont parfois médusés ou effrayés par cet individu étrange.

Toutefois, pour certains cela dérange et ont même peur du loyon qu’il ne soit agressif.

Voilà pourquoi la presse a en effet relayé les informations et les témoignages, sans oublier de susciter beaucoup d’exagérations, dont certains ont rajouté quelques couches comme à Hong Kong qu’il serait l’incarné de Frankenstein, en Pologne c’est le Batman suisse, en Suède le monstre.

Il y a mêmes différents sites qui le consacrent aux phénomènes paranormaux ou même à la cryptozoologie le démontrant comme une créature mythique.

Cependant, en 2013 un homme l’aurait pris en photo, que l’on découvre même peu de temps après, son manteau et son masque dans la forêt accompagnés d’une lettre disant qu’il refusait que l’on prenne pour un monstre.

Même le maire de Sâles publie dans un bulletin communal, une note disant que c’était un être inoffensif et n’avait fait de mal à personne, qu’il serait même mort.

Mais de nos jours à Sâles les habitants locaux parlent encore du loyon.

Cordialement votre admin.

Spirituellement votre.

 

Pas de commentaires à “ Légendes urbaines 34:Le loyon ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|