( 28 novembre, 2019 )

Légendes urbaines 29: Perbet

Chers lecteurs, chères lectrices ;

Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoigner.

Aujourd’hui, je vais vous parlez de légende urbaine.

moulin perbetLe thème que j’ai choisi sur la légende est le moulin de Perbet.

Le moulin de Perbet qui se trouve dans la vallée de l’Aubépin sur la commune de Saint-Front dans le département de la Haute Loire en France est réputé pour ceux qui se souviennent encore de la fameuse histoire du moulin du diable qui à l’époque défraya la chronique dans cette région sauvage et superbe.

Retrouvez son histoire dans le dossier paranormal n° 86.

Ici, je vais plutôt vous parler de sa légende suite au événement de son passé.

En effet je vous rappelle que la maison était hantée par la vraie mère des fillettes et que les filles étaient possédées par une force démoniaque invisible et qu’une fois que la famille s’est allée pour habiter à Paris que tout événement a cessé.

Suite à ces événements, les habitants ont commencé à raconter toute sorte d’histoire sur cette famille dont on surnommait les filles du diable.

D’ailleurs, les gens de ce canton racontent même que ces plateaux sont depuis des lustres une vallée maudite.

Une légende raconte que l’abbé Besset de Saint-Front se rendit sur place pour exorciser ce lieu en descendant la pente jusqu’au moulin à genoux en récitant des prières avant d’enfer le diable dans sa tabatière, que depuis ce jour la tranquillité règne au moulin.

Mais la légende la plus fascinante est celle ou le père Etienne Joubert aurait vendu ses filles au diable contre une belle somme d’argent puisqu’il était très endetté.

L’histoire de cette légende raconte qu’un homme à la barbe rousse qu’il rencontre dans les bois a proposé à Etienne Joubert une somme d’argent contre ce qui se trouvait devant sa grange. Suite à cette proposition et sans y voir de mal le meunier accepte, sauf qu’à ce moment-là, il ignorait que ces filles jouaient devant la porte de la grange.

C’est donc involontairement qu’il aurait vendu ces filles suite à l’instigateur d’une supercherie du diable.

Aujourd’hui chez certaines personnes croient encore néanmoins dur comme fer à cette histoire terrifiante et mystérieuse sur cette vallée maudite.

Bien sûr, nous avons aussi des conteurs désireux de pimenter leurs récits afin de faire frémir un peu plus les légendes.

Cordialement votre admin.

Spirituellement votre.

Pas de commentaires à “ Légendes urbaines 29: Perbet ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire