• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 26 septembre 2019
( 26 septembre, 2019 )

Paranormal 87: Kanagawa

Chers lecteurs, chères lectrices ;

Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoigner.

Aujourd’hui, je vais vous parlez du paranormal.

Le thème que j’ai choisi est Atsugi.

Atsugi est une ville de la préfecture de  Kanagawa située au Japon fondée le 1er février 1955 et s’étendant sur une superficie de 93,83 km².

Le 15 août 1945 l’empereur Hirohito annonce la reddition du Japon aux forces alliées se qui marque également la fin de la seconde guerre mondiale en Asie.

Sauf que 15 jours plus tard le général MacArthur se rendit sur la base aérienne naval d’Atsugi pour accepter la reddition et d’après les récits il a du traverser les corps des pilotes kamikazes décédés qui étaient en poste ou ils se sont glissés dans l’une des baies du hangar pour livrés à une masse de hara-kiri en apprenant la nouvelle.

Car ces kamikazes étaient irrités par la honte de la capitulation de leur pays.

Aujourd’hui on raconte que ce lieu est hanté par ces kamikazes qui se sont suicidés dans ce hangar pour avoir déshonoré leur pays, que la nuit tombé on attend des portes claquer à toute heure, que l’on voient aussi des yeux rouges flottants à l’intérieur du hangar la nuit.

On dit aussi qu’un incident est survenu sur ce lieu qu’un homme vêtu d’un uniforme de l’époque impériale aurait franchi les portes d’accès à la baie et qu’il serait sorti par l’arrière.

On dit maintenant que sur la base aérienne navale que l’on peut voire un esprit d’un jeune homme errant d’une pièce a l’autre et qu’il pourrait s’agir d’un marin tué dans un accident de voiture dans les années 1960.

Maintenant ce sont des histoires que l’on nous raconte et aller voir si c’est vraiment réel.

Toujours dans la préfecture de Kanagawa, il y aurait un poste de l’armée américaine situé dans la ville de Sagamihara un hôpital de campagne surnommé Sagami Depot ou l’on dit attendre et voire des phénomènes paranormaux.

En effet on raconte que des bruits étranges et des personnes se promènent  dans l’hôpital, que lorsque les contrôles de sécurité le permettent on trouve souvent des fenêtres surélevées ou des portes verrouillée mais qui étaient avant déverrouillées.

Souvent quand la police militaire demande à un soldat de faire les vérifications, que pour leurs premières nuits ils ont tous rapportées avoir entendu quelqu’un marcher à l’intérieur tout comme les japonais qui auparavant avaient également connu la même chose. 

Alors ces histoires de fantômes sont ils réelles ou pas pour le savoir il suffit de se rendre sur place, mais oserez vous vous aventurer la nuit.

Cordialement votre admin.

Spirituellement votre.

|