( 8 août, 2019 )

Légendes urbaines 26:Pilier du dragon

Chers lecteurs, chères lectrices ;

Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoigner.

la légende du pilier d'échangeur enchantéAujourd’hui, je vais vous parlez de légende urbaine.

Le thème que j’ai choisi sur la légende est le pilier du dragon.

Shanghai une capitale marchande de la République populaire de Chine se situant sur la rivière Huangpu près de l’embouchure du Yangzi Jiang à l’est de la Chine est une ville la plus peuplée avec plus de vingt millions d’habitants, constituant aussi l’une des plus grandes mégapoles du monde.

Se trouve un pilier d’échangeur enchanté selon une légende urbaine que l’on nomme aussi le pilier du dragon.

C’est un pilier immense qui supporte deux principales voies rapides du centre de Shanghai où la légende a déjà maintes et maintes fois fait le tour de la ville.

C’est dans les années 1990 que la politique économique de la Chine commençant à porter ses fruits, Shanghai ce développèrent en construisant de nouvelles autoroutes et de nouveaux périphériques, dont le fameux échangeur de deux voies rapides du centre de Shanghai qui surplombent ses rues sur plusieurs niveaux, construit en béton gris et portant de très beaux bas reliefs représentant une série de dragons chinois faisant l’attraction des agences de tourismes.

Mais une légende raconte que ce pilier édifié sur les conseils d’un moine bouddhiste du temple de Longhua, reprenant ainsi les travaux de la compagnie supervisant l’édifice qui s’effondrait à chaque fois.

Le moine raconta alors que sous la terre se trouvait un dragon endormi, que le sol ou il creusèrent pour la fondation était impénétrable car les ingénieurs tentaient de creuser sur une veine du dragon, c’est ce qui empêchait que le pilier puisse correctement être édifier et de supporter le poids de cet échangeur autoroutier d’un façon stable.

Mais ces veines son vitales pour le pays et ne doit jamais être perturbés sinon le dragon quittera son nid en laissant la Chine à son triste sort.

Alors sur les conseils du moine, ce pilier sera un peu particulier et sacré suite aux prières, incantations et cérémonies encore tenues secrètes que ce moine apaisa la colère du dragon.

Suite à ses rituels les travaux on pu continuer sans importuner le dragon, mais malheureusement une fois que le pilier fut béni le moine décèdera dans des circonstances mystérieuses sept jours après la construction du pilier, ce qui n’a fait qu’alimenter la légende.

Aujourd’hui ce lieu est assez impressionnant ou beaucoup de touristes s’arrêtent pour admirer ce merveilleux pilier du dragon.

Cordialement votre admin.

Spirituellement votre.

 

Pas de commentaires à “ Légendes urbaines 26:Pilier du dragon ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|