• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 13 mai 2019
( 13 mai, 2019 )

Légendes urbaines 23:Sirène

Chers lecteurs, chères lectrices ;

Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoigner.

sirene 1Aujourd’hui, je vais vous parlez de légende urbaine.

Le thème que j’ai choisi sur la légende est la sirène d’Edam.

La légende sur la sirène d’Edam raconte quelle aurait été capturée sur les rives du Purmer en Hollande un polder néerlandais, situé dans la province de la Hollande Septentrionale entre Purmerend et Volendam, qui se trouve environ à une quinzaine de kilomètres au nord d’Amsterdam.

A l’origine, le lac de Purmer était considéré comme une mer intérieure et relié avec la Zuiderzee et le lac du Beemster, mais comme Purmer était en étroite connexion avec la mer, les vagues et le courants avaient tendance à agrandir le lac, ce qui donna par la suite de décidé l’assèchement pour éviter l’envahissement des eaux sur les terres agricoles.

La sirène d’Edam à plusieurs versions mais le noyau est toujours similaire.

On raconte qu’une sirène vivait dans l’ancien Zuiderzee et qu’un jour suite à une inondation par la suite d’une grande tempête une digue du Zuiderzee aurait été rompue et qu’elle fut entraînée dans le lac de Purmer.

Quand les digues furent refermées, la sirène fut incapable de retrouver son chemin vers la mer, que c’est ainsi qu’elle fut découverte par les habitants de la région qui la capturèrent e l’emmenèrent à Edam.

Une fois arrivée à Edam la sirène fut lavée et débarrassée de ses algues, qu’on la coiffèrent et l’habillèrent avec une belle robe, qu’on lui apprit à vivre comme un être humain.

Ce qui de ce fait l’histoire de la sirène d’une grande beauté se répandit tout autour et les habitants de Haarlem une puissante cité envoient des émissaires, la trouvant intéressante l’emmenèrent dans leur ville, qu’on lui apprit à filer et à vivre comme un être humain, voire même reconvertie au christianisme.

Bien que la sirène regrettant la mer, continua à vivre sur la terre ferme et moura bien des années plus tard à Haarlem où elle sera enterrée au cimetière de la ville comme un être humain.

Ce récit que vous venez de lire serait daté d’avril 1304.

Par ailleurs une autre histoire raconte que c’est une sirène sauvage qui prend sa place.

Que les habitants d’Edam auraient aussi représentée la sirène dans le port Purmerpoort démoli en 1835, que sur un pignon d’une maison de la place Jan Nieuwenhuizen elle serait représentée comme la meyrmine d’Edam.

Aujourd’hui on peut voir une statue érigée en 2014 dans la ville de Haarlem en son honneur, sauf que la statue à un aspect humain et non avec une queue de poisson.

Ce qui est intéressant dans cette histoire, c’est que la sirène d’Edam parlait une langue inconnue, alors serait elle tombé d’un bateau étranger durant la tempête ou serait une véritable femme venant de la profondeur des mers.

Cordialement votre admin.

Spirituellement votre.

 

|