• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 8 avril 2019
( 8 avril, 2019 )

Légendes urbaines 20: l’affaire rue des Marmousuets.

Chers lecteurs, chères lectrices ;

Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoigner.

affaire rue des marmousets 1Aujourd’hui, je vais vous parlez de légende urbaine.

Le thème que j’ai choisi sur la légende est l’affaire de la rue des Marmousets.

Certains d’entre vous connaissent la légende du barbier et du pâtissier sanguinaires qui se déroula à Paris en France qui est une histoire vraie et aurait eu lieu au XVIII éme siècle par un pâtissier et un barbier se donnant à un commerce de pâtés à base de chair humaine.

C’est en 1834 à 1837 que d’horribles actes allaient se passer au coin de la rue des Marmousets et de la rue des Deux-Hermites également appelée l’affaire de la rue Chanoinesse que reposait la collaboration de deux hommes sanguinaires.

On raconte que c’est le barbier qui égorgeait, dépouillait et dépeçait les malheureuses victimes, dont la plupart du temps aurait été des étudiants du chapitre de Notre Dame.

Une fois les actes monstrueux terminer le barbier envoyait la chair hachée par une trappe déchouant chez son voisin le pâtissier qui en faisait des pâtés.

Ce qui est pire dans cette histoire macabre, c’est que ces pâtés auraient eu un véritable succès chez les Parisiens et que même le roi Charles VI en était très friand, mais ils étaient loin de se douter qu’ils consommèrent de la viande humaine.

Ce commerce de pâtés d’être humains continua durant 3 ans jusqu’au jour ou les deux compères furent démasqués en 1387 par un chien que l’on pense être celui d’une des victimes.

Ces les aboiements du canidé qui met la puce à l’oreille de la maréchaussée découvrant ainsi en pénétrant chez les abominables tueurs en série une cave pestilentielle, des outils et des corps démembrer.

Le barbier et le pâtissier avouèrent leurs crimes et furent immédiatement condamnés à mort par la Cour du Parlement et brûlés vifs dans des cages de fer sur la place de Grève le jour même de la sentence.

Par la suite la maison des horreurs fut rasée et une petite pyramide où une colonne soit construite à la place pour se rappeler cette sanglante affaire de meurtre en série jusqu’en 1536.

Bien que cette histoire fut rapportés et attestés par des historiens, aucun document, aucun témoignage et aucun rapport d’expertise n’a été confirmé pour ces meurtres de la rue des Marmousets.

On conclut même que cette histoire n’est qu’une pure invention d’où la légende urbaine.

D’ailleurs une petite anecdote, cette histoire c’est même passé chez en Angleterre par la légende de Sweeney Todd un barbier tuant avec sa maîtresse et friand de chair humaine et pour ceux qui ne connaisse pas, regarder le films de Tim Burton avec Johnny Depp.

Cordialement votre admin.

Spirituellement votre.

 

|