• Accueil
  • > Archives pour janvier 2019
( 21 janvier, 2019 )

Legende 15:Lac Pavin

Chers lecteurs, chères lectrices ;

Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoigner.

le Lac PavinAujourd’hui, je vais vous parlez de légende urbaine.

Le thème que j’ai choisi sur la légende est le Lac Pavin.

Le Lac Pavin se trouve en France dans les Monts Doré qui sont dans le Massif central près de la commune de Besse-et-Saint-Anastaise que l’on appelle également Besse-en-Chandesse se trouvant dans le département du Puy-de-Dôme en Auvergne qui est une région culturelle et historique.

Le Lac Pavin situé à une attitude de 1197 mètres s’est formé par un maar et à un diamètre de 700 à 800 mètres et d’une superficie de 44 hectares, ainsi d’une profondeur de 92 mètres.

Le Lac Pavin a nourri d’innombrable légendes et d’imagination des habitants environnants depuis le Moyen Age, et demeure encore aujourd’hui des histoires inquiétantes sur ce lieu que l’on nomme « le lac du diable ».

On raconte que le Lac Pavin à cause de son aspect, de sa couleur sombre de ses eaux et de sa ceinture de conifères serait les portes de l’enfer.

Que l’endroit serait le lieu ou les démons viennent par la cheminée de l’enfer pour se baigner en escapade et que leurs âmes noires et démoniaques en troublent les ondes.

D’autres diront que c’est le diable qui l’aurait créé par ses larmes.

Une des légendes les plus célèbres serait celle du village de Besse qui serait englouti.

En effet on donne à cette légende plusieurs version la première est que ce serait le diable en sortant de son lac qui aurait créer des tourbillons et englouti le village.

La deuxième version serait celle du seigneur Roupoutou qui se serait jeté à cause d’une jeune femme de Besse dont il était amoureux et qu’elle aurait refusés, de ce fait il s’assit ainsi sur la chaise du diable qui n’est autre que deux pierres planes ressemblant à un siège et à cause de ses pleurs il inondèrent le village de Besse, en pensant qu’il avait noyé la jeune fille qu’il aimait, il se suicida.

Une autre histoire raconte que c’est la colère du Dieu qui noya le village de Besse sous des eaux diluviennes pour punir les habitants aux mœurs légères.

Aujourd’hui on dit que par temps ensoleillé on pourrait apercevoir le clocher de l’ancien village dans les profondeur du lac et malheur à l’imprudent qui oserait jeter une pierre au milieu dans les ondes, car elles soulèveraient des formidables remous et laisser échapper des nuages épais et menaçant. Et aussi qu’un jet de pierres le 31 décembre à minuit permettrait d’attendre les anciennes cloches de l’église de Besse sonner bruyamment.

Alors si vous passer un jour par l’Auvergne aller visite le lac Pavin que l’on dit être l’antre du diable.

Cordialement votre admin.

Spirituellement votre.

 

123456...9
« Page Précédente  Page Suivante »
|