• Accueil
  • > Archives pour janvier 2019
( 28 janvier, 2019 )

Légendes urbaines 16:La chandeleur

Chers lecteurs, chères lectrices ;

Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoigner.

crepe 1Aujourd’hui, je vais vous parlez de légende urbaine.

Le thème que j’ai choisi sur la légende est la première partie sur la chandeleur.

Ah la chandeleur, une fête chrétienne qui s’invite dans nos maisons ou toutes les familles et amis peuvent se réunir pour déguster le 2 février les fameuses galettes dorées.

Mais d’où vient sont origines et quelles sont les traditions et superstitions.

Si nous prenons l’origine de la chandeleur ils se pourraient qu’ils en existent plusieurs selon les religions et autres.

La première serait celle qui remonte à l’antique chez les Romains qui avaient pour habitude de célébrer et qui devait se dérouler chaque année vers le 15 février la fête de Pan, qui n’est autre que le dieu de la nature, Lupercus au cours des lupercales jours de la fécondité.

Cette divinité mi-homme et mi-bouc était surtout connu grâce à sa flûte et protégeait aussi les bergers et leurs troupeaux, c’est pourquoi le peuple et les paysans descendaient dans les rues ou les champs en procession en portant des flambeaux, donnant ainsi un rituel pour éloigner les mauvais esprits, assurer une bonne récoltes, pour protéger les terres et le bétail, mais également donner de la prospérité toute l’année.

Et de ce fait ils mangeaient aux lueurs de leurs torches des galettes de céréales.

La deuxième théorie serait le pape Gélase en 472 voulant célébrer un littéraire de l’évangile en offrant des galettes aux pèlerins arrivant à Rome, ou il remplacera le rite païen des Romains par la fête de la chandeleur comme nous le connaissons aujourd’hui.

Et ainsi chaque fidèle devait allumer un cierge à l’église et le rapporter chez eux, qui par cet acte commémoraient la présentation de Jésus au temple de Jérusalem et la fin du cycle de Noël et de l’hiver.

Maintenant du point de vue païen l’origine de la chandeleur serait célébrée pour le retour de la lumière signifiant que les jours commençaient à rallonger et surtout pour la reprise du travail de la terre donnant ainsi l’occasion aux femmes de préparés des plats ronds et dorés symbolisant le soleil, qui étaient laissés en offrandes aux pieds des autels illuminés de bougies pour éloigner les mauvais esprits et assurer une bonne récoltes.

La deuxième théorie païenne serait les celtes célébrant la sortie de l’hibernation de l’ours ou les hommes attendaient de voir sortir le museau de l’ours de sa tanière pour voir si le temps serait à son goût et donner la clémence du climat à venir.

Ce qui déduit depuis plusieurs siècles que la chandeleur fut nommée autrefois la chandelours.

Sans oublier chez les celtes on fêtait également la fête d’Imbloc pour les wiccan annonçant la fin de l’hiver et le retour de la lumière par la purification de l’eau, la fertilité et la fécondité avec le retour des animaux et végétaux, le retour du soleil pour le travail de la terre.

FIN DE LA PREMIERE PARTIE

Cordialement votre admin.

Spirituellement votre.

12345...9
« Page Précédente  Page Suivante »
|