• Accueil
  • > Archives pour juillet 2017
( 27 juillet, 2017 )

Paranormal 15

Chers lecteurs, chères lectrices ;

Bonjour et merci de votre fidélité que vous me témoigner.

Bête du Gévaudan 1Aujourd’hui, je vais vous parlez du paranormal.

Le thème que j’ai choisi c’est la première partie sur la bête du Gévaudan.

Voici une histoire qui est mondialement connu, que ce soit par des rumeurs, par des documentaires, par des livres ou tout simplement par la réalisation de certains films, la fabuleuse histoire d’attaque sur les humains par la bête du Gévaudan.

En effet, cette créature est à l’origine d’une série d’attaque ayant causé la mort à plus d’une centaine de personnes qui sont principalement des femmes et des enfants au 17éme siècle.

Alors voyons ensemble cette histoire même si beaucoup d’entre vous connaissent déjà le déroulement de cette histoire tragique.

La bête du Gévaudan se passe dans les années 1764 à 1767 dans le nord de l’ancien pays de Gévaudan qui correspond actuellement au département de la Lozière en France.

Cette ampleur a tellement causé de fait divers que l’on a suscité la mobilisation des troupes royales, car ayant toutes sortes de rumeurs sur la nature de cette créature qui s’attaque à la population oblige le roi d’intervenir et d’agir.

Mais commençons d’abord par le début de cette histoire.

Tout commence le 30 juin 1764 ou une femme du village de Langogne surveillant son troupeau se fait subitement attaquer sauvagement.

Au début les villageois pensèrent que cet acte fut commis par un humain malveillant, mais ensuite lorsque plusieurs massacres suivirent dans les jours suivants, ils pensèrent immédiatement qu’ils s’agissaient alors à une bête féroce.

Les villageois pensèrent que cette bête n’est autre qu’un loup énorme et agile.

C’est ainsi que le Roi Louis XV envoie le capitaine Duhamel et la troupe des Dragons ou des battues seront organisées avec les hardis paysans des villages environnants.

Ils finissent par tuer un loup de grande taille, mais la bête du Gévaudan continue ses ravages sur les habitants.

Malgré les régiments militaires et les hardis paysans pour chasser cette créature, le mythe de la bête du Gévaudan laisse place à quelque chose de plus surnaturel.

Donnant ainsi des récits faisant état d’un animal de grande taille et énorme avec un poil rougeâtre, d’une raie noire sur le dos, des dents immense et d’une longue langue de plus de 35 cm, doté d’une grande intelligence et d’une agilité impressionnante.

Certains vont même imaginer que c’est un loup or du commun, d’un animal exotique, d’un loup-garou, d’un châtiment divin ou cette créature fut dresser pour massacrer les humains, voire même que c’est le diable qui se déguise en créature féroce pour récolter les âmes.

Mais les méfaits de la créature continue en janvier 1765 à nuire la population en s’attaquant à une jeune fille, mais un jeune paysan de 12 ans réussit à faire fuir la bête grâce à son courage.

Le Roi Louis XV récompense la bravoure de ce jeune paysan et décide de renvoyer encore une fois Duhamel avec cette fois une troupe de 20 000 hommes pour chasser une bonne fois pour toute cette créature.

C’est ainsi que la bête du Gévaudan fut piégée par les hardis paysans, sauf que malgré les balles reçues la bête réussit à s’enfuir dans un grognement de douleur et de terreur.

C’est à vous maintenant de faire votre opinion sur cette histoire.

FIN DE LA PREMIERE PARTIE

Cordialement votre admin.

Spirituellement votre.

12345...8
Page Suivante »
|